Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Nouveautés
Now in FSD's New Events :
La Guerre du Graal est parmi nous !


Previously in FSD's New Events :
Les couronnes pleuvaient, mais tout ça est révolu !

La dernière mise à jour apporte beaucoup de choses pour tout le monde, donc n'hésitez pas à retourner voir ce message : www

Vous voulez acquérir des biens précieux ? C'est par là : www
Derniers sujets
» MISE AU POINT
Mar 9 Mai - 16:49 par Ruler

» Fairy Tail : The New Darkness
Jeu 20 Avr - 16:27 par Invité

» Behind The Story
Dim 16 Avr - 14:24 par Invité

» Tsuki's World
Sam 8 Avr - 19:54 par Invité

» La rencontre de Brynhildr et Ozymandias
Mar 28 Mar - 22:27 par Kuroshi Osman

» PASSER UN CONTRAT AVEC FATE/SD ?
Mer 15 Mar - 17:32 par Invité

» JUST MARRIED
Lun 6 Mar - 19:46 par Invité

» CHRONOSREP
Mer 1 Mar - 23:28 par Invité

» Peek A Boo
Lun 27 Fév - 16:12 par Invité


[Islande]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Gold Rider
avatar

Record Memory
Identité Héroïque: Ramsès II
Vœu pour le Saint-Graal : Rendre l'humanité meilleur en la faisant changer par la force si nécessaire.
Participation aux Guerres: Aucune
Gold Rider
Masculin Point(s) Faible(s) : J'ai un chiffre maléfique...
Fétichisme(s) : Arturia...
Avis sur les Servants : Je me fait poursuivre par Arjuna
  • Ozymandias
  • Kuroshi Osman
Montage créé avec bloggif
Un voyage en Islande
Je préparais mon sac en rangeant mes affaires à l'intérieur... En tout cas tout ce qui serait utile pour le voyage qui m'attendait à la mer des Oubliés. J'avais reçu une autre mission... Enfin... Je la prenais comme une mission. En effet, l'académie m'avait envoyé là-bas pour en apprendre plus sur eux. Il n'avait plus vraiment d'informations sur leurs buts depuis que ce bâtiment marin ambulant avait été fonder par des mages ayant été rejeter de Clock tower ou Atlas... Ce qui rendait sa mission assez dangereuse après tous... Car il venait justement d'Atlas.


Je sors donc de l'académie en me dirigeant vers l'avion direction l'Islande ! Je profitai de mon ticket de première classe pour m'endormir et me reposer... Je fus alors réveillé un long moment plus tard par l’hôtesse de l'air me prévenant que nous étions bientôt arrivé... Je me lève alors en regardant dehors et ce paysage me parut presque surréaliste... Le sol était blanc de neige... Comme un désert, mais en blanc. Enfin de ce que j'en voyais pour le moment... Je connaissais l’existence de la neige, mais je n'en avais jamais vu. Originaire et habitant de l'Égypte, je n'avais jamais vraiment voyagé hors de mon pays et c'était donc une première pour moi.


Je sors donc de l'avion via des couloirs s'étant collé à l'avion avançant alors avec ma valise ainsi que mon épée que j'avais passée grâce à mon permis d'arme officielle, et je me dirigeai alors vers l'extérieur pour me stopper immédiatement en étant congelé par le froid. Je reculai immédiatement en regardant autour de moi trouvant alors un magasin de gros manteaux, m'y dirigeant rapidement pour en acheter un et ressortir sans soucis pour me rendre vers le port qui n'était pas très loin à mon grand bonheur... Mais je pris quand même le taxi pour m'y amener ne souhaitant pas affronter la duretés glaciale de ce pays.


Arriver au port, je vérifiai ma lettre en regardant le nom du bateau que je devais prendre pour m'y présenter, un certain Virgile W. Faust M'y attendrait pour me guider jusqu'à l'académie. Je mettais un peu renseigner sur sa personne... Et il se trouvait qu'il était un apôtre mortuaire. Un genre de vampire... Mais il valait mieux pour lui faire attention... À ce qu'il paraît, il pourrait prendre contrôle de la personne dont il boit le sang. Je trouve alors le bateau en question et me dirige vers la première personne que je trouve à l'intérieur en lui demandant de but en blanc :

- Mes sincères salutations... Je suis à la recherche d'un homme du nom de Virgile W. Faust, est-ce que vous sauriez m'indiquer où il se trouve ?

Je prenais un ton plus que courtois en ne précisant pas que c'était un apôtre mortuaire après tous... Je ne voulais pas vraiment préciser une information qu'il voudrait peut-être lui-même cacher.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gold Berserker
avatar

Record Memory
Identité Héroïque: Vlad III (Dracula)
Vœu pour le Saint-Graal : Seihai-Kun~
Participation aux Guerres: Aucune
Gold Berserker
Point(s) Faible(s) : Torturer des ptits chats
Fétichisme(s) : Un bon carnage
Avis sur les Servants : L'héroïsme c'est surfait
Le loup et l'agneau ♪
Welcome to the Sea of Estray
OSMAN
Kuroshi
FAUST
Virgile

Virgile huma l’air salée de la mer posant une main sur son chapeau pour l’empêcher de s’envoler. Le vent marin était mordant ce matin-là et il aurait dû greloter dans ses vêtements du siècle dernier, beaucoup trop léger pour un temps pareil. Pourtant il frissonnait à peine. Son sang bouillonnait d’excitation depuis qu’il avait appris l’arrivée d’un jeune mage depuis l’autre bout du monde. Un certain Kuroshi Osman venu tout droit de l’Académie Atlas. Rien que d’y penser, le cœur du vampire palpitait d’enthousiasme. Enfin du sang frais, du sang neuf et à la peau dorée. De tous les humains qu’il avait pu gouter – et en plus de 150 ans d’existence, il avait survolé des tas de gorges – les métisses et les gens bronzés étaient particulièrement plaisant à déguster. S’agissait-il d’une excentricité de son palais ou tout simplement de l’effet des rayons du soleil sur les globules rouges ? Virgile n’en avait foutrement pas la moindre idée. Tout ce qui lui importait c’était cette saveur de barbecue dont il raffolait.

* Devrais-je le croquer avant la visite ou bien après ? *

La tentation de n’écouter que son instinct de prédateur était immense. Depuis son arrivée à la Mer des Oubliés, Virgile avait été forcé d’entamer un régime drastique qui durait depuis presque un demi-siècle. Les vacances scolaires étaient pour lui l’occasion de se sustenter convenablement et de rattraper tout le retard accumulé – et dieu sait qu’à ces moments-là, il s’offrait des orgies culinaires digne de Dracula – mais en cette période d’entre-deux, il devenait extrêmement sensible à la moindre nuque qui passait. Alors lui servir sur un plateau d’argent l’un de ses mets préférés… non, il lui était décidément impossible de résister.

« Vous voilà enfin mon cher ami !! »

Dans un élan d’enthousiasme à peine exagéré – l’Apôtre avait un don pour faire passer ses plus sombres désirs en sentiment affables – Virgile saisit le garçon par les épaules et huma avec délice sa chair juvénile. Arrivant par derrière, il avait fait en sorte que son petit manège de vampire ne puisse être remarqué par l’étudiant d’Atlas. Ainsi, il était encore parfaitement capable de faire croire à son innocence et ses bonnes intentions envers Kuroshi, alors même que leur premier échange se plaçait sous le signe de la chaîne alimentaire. Relâchant son emprise – peut-être – un peu trop insistante, l’Apôtre présenta à son hôte une petite valise marron sur laquelle il fit jouer ses doigts dans un grand sourire.

« Vous trouverez à l’intérieur la tenue réglementaire pour la durée de votre séjour. La Mer des Oubliés est très à cheval sur le code vestimentaire vous savez ! »

Ses canines brillèrent à la lumière blafarde d’un soleil caché par une épaisse couche de nuage. Virgile était pour sa part vêtu d’un ensemble pourpre, d’un chapeau de même couleur et de lunettes aux verres teintés. Sa tenue à lui n’avait rien de réglementaire, mais il était obligé de porter ces vêtements là quand il sortait pour éviter de fondre comme neige au soleil. Même en Islande, un vampire n’est pas à l’abris d’une insolation mortelle.

« A présent nous pouvons prendre le ferry pour rejoindre l’école ! Si vous voulez bien me suivre monsieur Kuroshi… »

Avec une amabilité toujours aussi exemplaire, Virgile invita le garçon à marcher dans ses pas pour rejoindre l’intérieur du bateau. Ils s’assirent dans une cabine spacieuse où il n’y avait pas un chat à par eux. A vrai dire, il n’y avait pratiquement personne à bord de cette navette. Sea of Estray n’était guère l’habitué à recevoir des visiteurs et puisque c’était un endroit purement réservé à l’exercice de la magie, les seules personnes à bord étaient soit du personnel, soit des élèves ou des professeurs. Ce qui réduisait le nombre de passagers au strict minimum. L’apôtre retira son chapeau et ses lunettes et les posa sur la banquette à côté de lui. Son regard de prédateur ne quittait pas une seconde Kuroshi.

Revenir en haut Aller en bas
Gold Rider
avatar

Record Memory
Identité Héroïque: Ramsès II
Vœu pour le Saint-Graal : Rendre l'humanité meilleur en la faisant changer par la force si nécessaire.
Participation aux Guerres: Aucune
Gold Rider
Masculin Point(s) Faible(s) : J'ai un chiffre maléfique...
Fétichisme(s) : Arturia...
Avis sur les Servants : Je me fait poursuivre par Arjuna
  • Ozymandias
  • Kuroshi Osman
Montage créé avec bloggif
Un voyage en Islande
La personne se trouvant devant moi semblait être Virgile W. Faust, A première vue... Il semblait porter des vêtements assez old school... Un large chapeau ainsi que des lunettes qui cachait ces yeux... Il n'eut pas le temps de réfléchir et analyse plus que sa que son guide lui saisit les épaules en ayant l'air vraiment enthousiasme. Je pris un air surpris en cachant mon gène derrière un sourire en ne me doutant pas de son manège pour regarder la valise qui me présentait semblant comporter mon uniforme... Je me risque donc à poser une question en me retournant vers lui en arquant un sourcil vers le haut :

- Je comprends parfaitement que la Mer des Oubliées possède un règlement... Et je m'y plierais ! Mais... Comment avez-vous eu les mesures pour cet uniforme ? Je n'ai pas vraiment envoyé d'informations à ce sujet...

Je me laisse donc guider en posant cette question tout en regardant la valise. Il est vrai que mon guide semblait bien plus enthousiasme que j'étais suspicieux quant à cette mission. La réputation de la Mer des Oubliées me restait en mémoire et il ne fallait pas que je l'oublie. Virgile me propose alors de descendre les escaliers pour rejoindre la cabine tandis que nous allons nous mettre en route. Je le suivis en regardant le bateau autour de moi. Il semblait assez désert miser à par l'équipage et en arrivant dans la cabine, je ne pouvais m'empêcher de regarder autour de moi avant de remarquer la fixation que Virgile avait sur moi en ayant enlevé ces lunettes pour me fixer de ces yeux jaunes, J'étais assez mal à l'aise, et j'essayai d'agrémenter la conversation en demandant :

- J'ai appris que vous étiez un apôtre mortuaire... Vous avez donc été mordu par un vampire... Mais qu'est-ce que son fait de vivre presque indéfiniment ? Je n'arrive pas à me l'imaginer en fait...






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gold Berserker
avatar

Record Memory
Identité Héroïque: Vlad III (Dracula)
Vœu pour le Saint-Graal : Seihai-Kun~
Participation aux Guerres: Aucune
Gold Berserker
Point(s) Faible(s) : Torturer des ptits chats
Fétichisme(s) : Un bon carnage
Avis sur les Servants : L'héroïsme c'est surfait
Le loup et l'agneau ♪
Welcome to the Sea of Estray
OSMAN
Kuroshi
FAUST
Virgile

« Voyons… l’académie Atlas nous a envoyé toutes les informations nécessaires pour votre visite Monsieur Kuroshi ! »

Virgile lança un clin d’œil à son interlocuteur comme pour appuyer ce sous-entendu lourd de sens. Oui, la Mer des Oubliés en savait beaucoup sur ce garçon. Suffisamment pour que l’Apôtre Mortuaire jette son dévolu sur lui en tout cas. L’étudiant n’était pas n’importe quel mage, il appartenait à la famille Osman et semblait être un bretteur qualifié. C’était le genre de proie original dont raffolait Virgile. Parviendrait-il à le croquer avant la fin de la visite ?

* Si je te mordais maintenant mon petit Kuroshi, je suis sûr que personne ne t’entendrai hurler… *

Son sourire carnassier laissa apparaître ses deux canines inquiétantes une fois de plus. Mais il n’attira aucunement l’attention de son interlocuteur avec un tel rictus. En effet, la question de Kuroshi tombait à point nommé pour justifier son amusement.

« C’est d’un ennui mortel en réalité. Beaucoup d’hommes fantasment sur l’immortalité. Mais il n’y a rien de plus dramatique que de traverser les époques sans vieillir. On finit par se lasser de tout et de la vie surtout. »

Certes, l’expression de son visage était en totale contradiction avec ses propos. Sourire quand on parle d’une tragédie n’a rien de normal. Et pourtant Virgile continuait d’arborer un air sympathique comme si ce qu’il racontait devait être pris au second degré. En réalité, cette mimique joyeuse était présente pour souligner ses propres pensées : lui avait trouvé le moyen de vaincre la lassitude des apôtres mortuaire. Mais il ne pouvait certainement pas en parler avec ce nouveau-né. Seul un esprit aussi sombre que le sien pourrait le comprendre.

« Êtes-vous mal à l’aise en ma présence ? Je peux sentir que quelque chose vous dérange. »

Plus d’un siècle passé aux côtés de la mort, de la peur et du désespoir. Virgile en aurait reconnu les stigmates sur n’importe quel être vivant. Alors ce n’était certainement pas un jeune coq de l’académie Atlas qui pourrait lui cacher son angoisse. Kuroshi était un livre ouvert écrit en allemand, sa langue maternelle. Et de toute évidence, il était préoccupé.

Revenir en haut Aller en bas
Gold Rider
avatar

Record Memory
Identité Héroïque: Ramsès II
Vœu pour le Saint-Graal : Rendre l'humanité meilleur en la faisant changer par la force si nécessaire.
Participation aux Guerres: Aucune
Gold Rider
Masculin Point(s) Faible(s) : J'ai un chiffre maléfique...
Fétichisme(s) : Arturia...
Avis sur les Servants : Je me fait poursuivre par Arjuna
  • Ozymandias
  • Kuroshi Osman
Montage créé avec bloggif
Un voyage en Islande
- Ahh... Si vous le dites...

Kuroshi réfléchit alors en repensant à cette mission... Qu'Atlas est envoyé des informations sur lui révélerait donc que tout ceci n'était qu'un test... À moins que le danger ne soit plus grand encore... Il fallait donc redoubler de prudence... Kuroshi écoute alors tranquillement l’apôtre parler de la lassitude de la vie. Il était d'accord avec lui et hocha la tête en réfléchissant également à ce qu'il aurait fait s'il avait été immortel avant d'être interrompu par la question du vampire. Oui, il ne se sentait pas à l'aise. Et la raison était qu'il y avait beaucoup d'incohérences dans tous ce que savait Kuroshi et tous ce que lui révélait ce vampire. Seulement le préciser serait peut être malpolie. Mais mentir serait peut être également quelque chose de plus grave... Ahh... Il n'aimait pas avoir à choisir et hésita pas longtemps avant de dire :

- Certaines choses me dérangent en effet sur ce que vous me révélez... Je suis assez franc et prudent... C'est la première fois que je discute avec un apôtre et de ce qu'on m'en dit... Vous semblez être vraiment poli... Peux être un peu trop... Et l'histoire de l'uniforme me met plutôt mal à l'aise en effet... le fait qu'on est fait des recherches sur moi ou bien qu'on est envoyé des informations de moi... Ne me met pas en confiance en effet.

Kuroshi n'aimait décidément pas réfléchir et essayer de comprendre les gens... Il guettait les réactions qui le dérangeait et en faisait part à son interlocuteur, Simplement cela. Et il ne changerait pas cette habitude pour le moment, mais cela le rendait forcément vulnérable de ne pas réfléchir. Mais il avait confiance en ses capacités pour échapper à des situations délicates.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gold Berserker
avatar

Record Memory
Identité Héroïque: Vlad III (Dracula)
Vœu pour le Saint-Graal : Seihai-Kun~
Participation aux Guerres: Aucune
Gold Berserker
Point(s) Faible(s) : Torturer des ptits chats
Fétichisme(s) : Un bon carnage
Avis sur les Servants : L'héroïsme c'est surfait
Le loup et l'agneau ♪
Welcome to the Sea of Estray
OSMAN
Kuroshi
FAUST
Virgile

Il sourit. De ce même sourire qu’il aimait tant présenter en ce genre de circonstances. Faux et hypocrite. Virgile se moquait éperdument des doutes de son interlocuteur, il n’avait même pas écouté la moitié de ce qu’il lui racontait. Ses préoccupations étaient à un millénaire de celles de Kuroshi. Il n’avait que faire de cet agneau qu’il enverrait bientôt à l’abattoir. Sa question n’était là que pour entretenir un semblant de discussion. Et vu l’impact quel avait eu sur l’esprit de ce pauvre enfant, le vampire commençait à se demander s’il ne s’agissait pas d’une proie un peu trop facile. Son intérêt pour Kuroshi était au plus bas.

« Votre naïveté est touchante Monsieur Kuroshi. Ce qui vous dérange ne sont que des banalités, vous devez savoir bien peu de choses sur le monde des mages et les apôtres... Car croyez-moi, vous n’avez absolument rien à craindre de notre école et de moi. »

Un bruit furtif à l’extérieur attira son attention. Ce n’était pas le genre de son qu’une personne lambda aurait pu entendre. Il était donc certain que son interlocuteur n’avait rien entendu. Virgile garda donc une attitude parfaitement normale. Mais son instinct s’affolait déjà. Quelque chose d’anormal était en train de se produire. L’adrénaline commença à lui monter à la tête. Rien de tel que l’imprévu pour balayer l’ennui de cette conversation. En reprenant ses lunettes et son chapeau, l’apôtre se leva et fit mine de quitter la cabine.

« Nous allons bientôt arriver. Il faut donc que vous vous changiez… je serais sur le pont en attendant. »

Avec l’index, il repoussa ses lunettes contre son visage et s’en alla prestement. Virgile avait parfois beaucoup de mal à cacher l’excitation qui l’envahissait lorsque l’amusement pointait le bout de son nez. Une minute de plus et il aurait éclaté de rire sous le nez de son invité. Au lieu de ça, il fut pris de convulsion une fois la porte fermée. Son corps tout entier était pris d’une danse hilare qu’il ne pouvait plus contenir. Cette journée s’annonçait beaucoup plus divertissante qu’il ne l’avait imaginé. Et cette perspective le faisait ricaner intérieurement.

« Tu vas mourir démon ! »

Sur le pont du ferry, quatre hommes avaient encerclé Virgile. Chacun d’eux portait une croix à leur cou, symbole de leur allégeance à l’Eglise et au Seigneur-Tout-Puissant. L’apôtre mortuaire continuait de sourire ostensiblement. Le brouillard s’était installé autour d’eux et c’est dans une véritable purée de poids qu’ils naviguaient désormais. Un climat particulièrement avantageux pour une créature de la nuit.

« Approchez mes agneaux. Le grand méchant loup est affamé. »

Les lames des clercs étincelèrent malgré la brume. Tous se précipitèrent comme un seul homme, lame au clair, pour embrocher le vampire. Deux d’entre eux reçurent une balle entre les yeux avant même d’atteindre Virgile. Et alors qu’il bloquait les armes des deux autres avec le métal de ses revolvers, un sourire malsain laissa transparaître ses canines. Dans un hurlement de douleur, le troisième prêtre s’écroula en tentant d’arrêter le flot de sang qui s’échappait de sa jugulaire. Le vampire avala goulument le morceau de chair qu’il lui avait arraché et cribla de balles le corps du dernier homme à lui faire face.

« Déchet. »

Un dernier coup de feu acheva le prêtre au sol. L’apôtre essuya le sang qui coulait le long de sa bouche et rangea ses revolvers. Cet apéritif n’avait rien d’exceptionnel. Il espérait que le plat de résistance soit bien meilleur.

Revenir en haut Aller en bas
Gold Rider
avatar

Record Memory
Identité Héroïque: Ramsès II
Vœu pour le Saint-Graal : Rendre l'humanité meilleur en la faisant changer par la force si nécessaire.
Participation aux Guerres: Aucune
Gold Rider
Masculin Point(s) Faible(s) : J'ai un chiffre maléfique...
Fétichisme(s) : Arturia...
Avis sur les Servants : Je me fait poursuivre par Arjuna
  • Ozymandias
  • Kuroshi Osman
Montage créé avec bloggif
Un voyage en Islande
Kuroshi se rembrunit en se faisant dire qu'il n'y connaissait rien pour dire cela... En effet, il n'y connaissait rien... Car il avait passez-la moitié de sa vie droguer, et la seconde à la recherche de quelque chose à faire de sa vie. Mais l'entendre dire de la bouche d'un autre n'est jamais vraiment plaisant. Il affiche alors un visage assez contrarié, et part se changer et mettre cet uniforme. Tandis que le vampire allait l'attendre sur le pont. Il ne mit pas longtemps à le mettre et essaya de bouger avec pour savoir s'il lui serrait un peu trop et à sa grande surprise, il lui allait parfaitement... Autant d'informations que de mystères...

Ce fut après un léger moment que Kuroshi entendit des coups de feu, et prenant son katana, il se dirige alors vers le pont en regardant alors le massacre sans en être étonné... Mais en essayant d'en comprendre la raison.

- Que faisait ces personnes ici ? et pourquoi les à tu tuer ?

Il regardait s'il n'y avait personne d'autre en se rapprochant des corps, Il pencherait pour la thèse que ce soit des chasseurs de vampires... Même s'il ne comprenait pas la raison qu'on aurait à vouloir s'attaquer à des vampires qui ont depuis longtemps arrêté de boire du sang s'il est devenu professeur. Luroshi hausse les épaules en allant ranger les corps dans un canot de sauvetage, Je me tourne alors vers le vampire en lui demandant alors tranquillement.

- Aurais-tu du feu et de l'essence ou de l'huile ? Tous corps doit être rendu à mère nature.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gold Berserker
avatar

Record Memory
Identité Héroïque: Vlad III (Dracula)
Vœu pour le Saint-Graal : Seihai-Kun~
Participation aux Guerres: Aucune
Gold Berserker
Point(s) Faible(s) : Torturer des ptits chats
Fétichisme(s) : Un bon carnage
Avis sur les Servants : L'héroïsme c'est surfait
Le loup et l'agneau ♪
Welcome to the Sea of Estray
OSMAN
Kuroshi
FAUST
Virgile

Un long silence suivit la question de Kuroshi. Etait-il responsable de ce carnage ? Pourquoi avoir assassiné ces hommes ? S’agissaient-ils d’innocents ou d’agresseurs ? Etaient-ce par conséquent, un meurtre de sang froid ou de la légitime défense ? Tant de questions devaient se bousculer dans l’esprit de ce jeune garçon à peine sortis du nid. Virgile sourit et inspira profondément. Le vent marin faisait danser ses vêtements et son chapeau. Il appréciait particulièrement le froid qui mordait son corps avidement, comme pour lui rappeler qu’il était toujours vivant. Contrairement à son interlocuteur, son esprit était tout à fait serein… aussi calme que la mer ce matin.

« Qu’espères-tu comme réponse ? Peu importe qui ils étaient, ils sont morts désormais. »

Le vouvoiement avait disparu, laissant place à une familiarité de rigueur lorsqu’on partage désormais un secret. Car Virgile avait compris dès le moment où Kuroshi avait baissé sa garde, qu’il ne comptait ni le juger, ni condamné ses actes. Aussi étrange que cela puisse paraître, le jeune garçon semblait maintenant se désintéresser complètement des raisons qui auraient motivé ce massacre. Soit il avait compris par lui-même, soit il entretenait une relation particulière avec la mort. Au vu de ses derniers mots, l’Apôtre considéra qu’il s’agissait plutôt de la deuxième option. Un vif intérêt pour l’étudiant en magie le gagna subitement. Finalement, ce Kuroshi avait peut-être un potentiel caché. Il aurait été stupide de le réduire au silence définitivement pour dissimuler ses frasques. Après tout, la parole d’un élève aurait peu de valeur contre un professeur. Et puis surtout, il craindrait très certainement des représailles tout au long de son séjour s’il parlait. Par conséquent, cette affaire était déjà réglée. Il n’y avait pas le moindre risque pour que Virgile se retrouve condamné par la justice magique. Comme d’habitude il s’en sortirait sans le moindre problème.

« Ces lâches auront eu droit aux funérailles des Vikings. Ils n’en méritaient pas autant. »

Après avoir récupéré de l’essence et mis le feu à la barque pleine de macchabés, les deux mages étaient restés sur le pont à observer en silence l’embarcation mortuaire progresser sur les flots. Cet étrange moment de flottement, où deux mondes diamétralement opposés entraient en collision sans le moindre bruit, rappelait avec nostalgie au vampire sa lointaine jeunesse. Peut-être que si Kuroshi et lui avaient vécu à la même époque, ils auraient pu devenir des amis. Dès lors, il aurait peut-être pu échapper à son triste sort.

Pour la première fois depuis des décennies, Virgile avait soudainement un peu de vague à l’âme.

Revenir en haut Aller en bas
Gold Rider
avatar

Record Memory
Identité Héroïque: Ramsès II
Vœu pour le Saint-Graal : Rendre l'humanité meilleur en la faisant changer par la force si nécessaire.
Participation aux Guerres: Aucune
Gold Rider
Masculin Point(s) Faible(s) : J'ai un chiffre maléfique...
Fétichisme(s) : Arturia...
Avis sur les Servants : Je me fait poursuivre par Arjuna
  • Ozymandias
  • Kuroshi Osman
Montage créé avec bloggif
Un voyage en Islande
La réponse du vampire, le fit regarder une nouvelle fois les corps, Kuroshi prit leurs portefeuilles en cherchant leurs cartes d'identité, et les garda avec lui en se disant qu'il écrirait probablement aux familles des victimes. Pour lui... Cet acte était clairement de la légitime défense. Le vampire avait été attaquer, et il s'était tout simplement défendu, pourtant la réponse du vampire ne lui plut pas vraiment... Pour quelle raison ? Car c'était sa façon de penser avant qu'il ne rencontre Chandra. Et le fait qu'il en sache un peu plus qu'un centenaire le fit sourire.

- Tu as dû être bien seul dans ta vie pour penser comme cela Virgile. Je pensais comme toi, il y a 3 ans. Il suffit juste qu'une personne te fasse voir ce monde différemment. Ce monde est constitué de liens qui nous relient tous. Les familles... L'amitié... L'amour... Les secrets... Beaucoup de choses relient des personnes pouvant être drastiquement opposé. Quand une personne meurt, ce lien se brise... Et si cela arrivait à quelqu'un de ta famille... Tu réagirais d'une toute autre façon...

Bizarrement, Virgile ne semblait plus faire peur à Kuroshi qui se surprit même à confier ce qu'il avait vécu envers son guide qu'il venait juste de rencontrer. Ce n'était pas prudent pour lui... Mais, il s'en fichait. Il aimerait que ce vampire trouve enfin une raison de vivre qui lui ferait rendre compte des biens faits de ce monde qui l'entourent. Seulement... Il semblait avoir vécu bien plus longtemps que lui et n'avait pas eu la même chance de trouver la personne qui l'aurait sauvé. C'est en restant dans ces pensées qu'il regarda les noms afficher sur le portefeuille... Et les rangea en se retournant de l'autre côté du bateau pour apercevoir la rive tandis que du coté opposé la barque brulait encore des cadavres des chasseurs de vampires. Kuroshi se tourne vers Virgile une dernière fois tandis que le bateau touche alors le rebord en lui disant :

- Merci de m'avoir servi de guide Virgile W. Faust. Malgré ce qu'on a pu penser ou bien ce dire sur le bateau... Je pense que nous ne sommes pas différents toi et moi. J'ai juste été chanceux pour ma part... Et j'espère à penser que la chance te sourira aussi. J'espère que tu m'aideras à repartir d'ici quand on me rappellera à Atlas... J'aurais encore des questions à te poser.

Kuroshi saute alors sur la terre ferme en saluant une dernière fois Virgile habiller de sa nouvelle tenue provisoire pour commencer son apprentissage dans cette académie. Un apprentissage qui s'annonce bien plus dangereux que celui d'Atlas.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» départ pour xXx Islande... quoi? en pédalo!
» Eh? Ah, Annoying... [Islande - Fini]
» Erry day I'm puffilin'. [Islande 2.0]
» L'art est un jeu d'enfant ! | Andorre & Islande
» « Þetta reddast », c'est le Hakuna matata du Nord. [Islande]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate/Small Disaster ::  :: [Islande] Mer des Oubliés-
Sauter vers: